Partie I. Règles déontologiques

IV.  Respecter les droits des personnes
Art. 24

Les journalistes tiennent compte des droits de toute personne mentionnée explicitement ou implicitement dans une information.

Ils mettent ces droits en balance avec l’intérêt général de l’information.

Le droit à l’image s’applique aux images accessibles en ligne.

Art. 25

Les journalistes respectent la vie privée des personnes et ne révèlent aucune donnée personnelle qui ne soit pas pertinente au regard de l’intérêt général. 

 

Mise en oeuvre

Art. 26

Les journalistes évitent l’intrusion dans la douleur des personnes et la diffusion d’informations et d’images attentatoires à la dignité humaine sauf ce qui est pertinent au regard de l’intérêt général. 

Art. 27

Les journalistes sont particulièrement attentifs aux droits des personnes peu familiarisées avec les médias et des personnes en situation fragile comme les mineurs ou les victimes de violence, d’accidents, d’attentats, etc. ainsi que leurs proches.*

Art. 28

Les journalistes ne mentionnent des caractéristiques personnelles que si celles-ci sont pertinentes au regard de l’intérêt général. Lorsqu’ils font état de ces caractéristiques, les journalistes évitent les stéréotypes, les généralisations, les exagérations et les stigmatisations. Ils s’interdisent toute incitation même indirecte à la discrimination, au racisme et à la xénophobie.

 

NB : Le 25 mai 2016, en préalable à l’adoption de la recommandation pour l’information relative aux personnes étrangères ou d’origine étrangère et aux thèmes assimilés, le CDJ a décidé d’ajouter les mots « … au racisme et à la xénophobie » à la fin de l’article 28 du Cddj qui la mettait en œuvre.

 

 Mise en oeuvre

Plus d'informations:
Chapitre 1I. Informer dans le respect de la véritéArt.. 1-8
Chapitre 2II. Informer de manière indépendanteArt.. 9-16
Chapitre 3III.  Agir avec loyautéArt.. 17-23
Chapitre 4IV.  Respecter les droits des personnesArt.. 24-28