Partie III. Mise en œuvre

Article: Article 7 : réseaux sociaux

Avis du Conseil de déontologie journalistique du 13 octobre 2010 sur l’application de la déontologie journalistique aux réseaux sociaux

 

 

L’enjeu et les réflexions du CDJ

 

Les journalistes utilisent de plus en plus les nouvelles techniques que constituent les blogs, les réseaux sociaux, Twitter… à la fois comme sources d’information et comme modes d’expression.

C’est ce second versant qui est pris ici en considération. En dehors de leur sphère privée, lorsque des personnes exerçant une activité journalistique s’expriment sur Facebook, sur un blog ou via Twitter,  vus comme prolongement de cette activité, dans quelle mesure sont-elles tenues de respecter la déontologie journalistique ?

 

Le conseil s’est posé les questions de :

 

  • la distinction entre vie privée et professionnelle dans le cas des journalistes, difficile à délimiter de façon absolue ;
  • le recadrage de ce débat dans celui, plus vaste, de l’information en ligne et des forums ; 
  • le maintien du droit au commentaire ;
  • le caractère partiellement public et partiellement privé du réseau de destinataires.
  •  

Cet avis du CDJ, rendu le 13 octobre 2010, ne clôt pas le débat sur les enjeux de l’information en ligne et sur les réseaux sociaux, qui peuvent faire l’objet d’une discussion ultérieure plus large.

 

 

L’avis

 

Le Conseil de déontologie journalistique a été saisi d’une question relative à l’application de la déontologie journalistique lors de la diffusion d’informations via les nouvelles techniques de diffusion que représentent Facebook, Twitter, les blogs et les autres formes de réseaux dits « sociaux ».

Le CDJ constate que ces nouvelles techniques font de plus en plus partie intégrante de l’activité journalistique, tant pour recevoir que pour émettre des informations.

Certes, les personnes exerçant une activité d’information, comme tout individu, ont droit à une sphère d’expression privée.

Mais lorsqu’elles diffusent des messages d’information sur un support numérique destiné à un public non défini et non limité, il faut considérer qu’elles y exercent une activité de type journalistique. Elles sont  par conséquent tenues d’y respecter leur déontologie professionnelle.  

Plus d'informations:
Chapitre 1Article 13 : journalisme et publicité
Chapitre 2Article 15 : information financière
Chapitre 3Article 17: méthodes loyales de recherche d’informations et exceptions
Chapitre 4Article 18 : rémunération des sources
Chapitre 5Article 23 : limites à la libre diffusion de l’information
Chapitre 6Article 25 : vie privée des personnalités publiques
Chapitre 7Article 28 : information sur les caractéristiques personnelles
Chapitre 8Article 7 : réseaux sociaux
Chapitre 9Article 9 : liberté et responsabilité journalistique
Chapitre 10Articles 1, 14 et 21 : protection des sources
Chapitre 11Articles 7 et 16 : Forums